• Tout d'abord, je souhaite ici remercier encore Nina, pour le changement de mon blog; cela me va droit au coeur.

    Après l'opération de Lorenzo, c'est au tour de Pascal de subir une intervention.

    Cette dernière a lieu en urgence pour une hernie ombilicale étranglée, laissant passer un bot d'intestin; le chirurgien va couper 10cm!

    J'avais dit à Pascal que son hernie , ca n'était pas bon signe et qu'il devait consulter.

    Il attendait d'être réopéré de sa jambe en octobre, pour en parler au docteur.

    Le métier de boucher demande de porter des carcasses de viande allant jusqu'à 500kg.

    Il devra passer quelques jours à l'hôpital.

    J'irai demain le voir demain. L'opération a lieu a 14 heures, salle de révéil ensuite.

    Bien sûr je suis inquiète.

    J'espère qu'il sera rétabli pour le mariage laîque de mon fils, pour lequel il est invité.


    4 commentaires
  • Bonjours les amies.

    Hier était le dernier chassé croisé entre juillettistes et aôutiens; la France a viré au rouge voire au noir dans le sud de la France.

    Rouge et noir, au travers des incendies aussi.

    Canicule aidant, les plus faibles paient le non courage de nos politiques qui refusent de mettre en priorité numéro le problème du climat.

    Ce matin, recueillement pour ma petite mère en écoutant l'Ave-Maria.

    J'accueille le chagrin, nécessaire au travail du deuil.

    Demain, l'Assomption.

    Jeanine était tournée vers la Vierge-Marie.

    Le manque de prêtres dans les paroisses, rend difficile de trouver une célébration.

    Lorenzo a été opéré vendredi, il est déjà de retour chez lui.

    Je vous souhaite un bon week-end à l'abri des chaleurs et de orages.


    14 commentaires
  • Bonjour mes amies.

    Hier fut l'enterrement de ma maman de coeur; C'est l'un des frères d'armes, pprêtr dans la musique marine), du fils de la défunte qui a célébré ce moment ô combien douloureux.

    Cette messe d'aurevoir représentait bien ma maman de coeur.

    Le discours des enfants retraçaient sa vie, douloureuse .

    La même année, la maman d'Elisabeth s'est mariée, a eu sa fille et est devenue veuve. C'est à ses côtés qu'elle repose désormais, dans ce petit cimetière de campagne.

    L'Ave Maria clôturait  cet office, et c'est en larmes que l'assemblée accompagnait Jeanine dans sa dernière demeure.

    D'aucuns, souligne le fait qu'elle ne souffre plus!

    C'est un an de souffrance qu'elle a traversé, et les derniers instants ont été terribles.

    Je garde d'elle, sa force, sa combativité, son franc-parler.

    Elle aidait ceux qui comme moi, avait eux aussi été "amochés" par les vicissitudes de la vie.

    Une belle âme avec un coeur gros comme ça!

    Née pendant la seconde guerre mondiale, opérée de sa hanche enfant, séparée des siens pour se soigner dans un sanatorium, elle connaissait la douleur, bien tôt.

    Nous avons partagé des fou-rire et des chagrins.

    Elle m'a initié à la musique classique.

    Je sais qu'elle veille sur nous tous. 

     

    Demain, je passe ma TEP Choline, pour mes reins.

    J'enchaîne les épreuves depuis ces deux dernières années.

    Aujourd'hui, j'ai passé une journée avec Lorenzo qui se fait opérer vendredi.

    La vie continue.

    Merci pour vos condoléances qui me vont droit au coeur.

    Je vous embrasse.

     

     


    12 commentaires
  • Ma maman de coeur est partie rejoindre les siens dans le royaume des cieux. Barbara m'a appris la triste nouvelle, hier soir.

    Elle ne souffre plus.

    Elle m'a apporté amour, tendresse, celle que tout enfant est en droit d'attendre.

    Un ange veille désormais sur moi.

     


    11 commentaires
  • Bonjour mes amies,

    dernier jour de mes 59 ans, demain à 8h15, j'aurai 60 ans.

    Hélas, je n'ai pas de bonnes nouvelles;  il y a deux jours, j'apprenais que ma maman de coeur était dans le coma et était en soins palliatifs.

    En début de semaine, ma grande m'a dit que sont état de santé se détériorait!

    Comme si cela n'était pas suffisant, ce matin coliques néphrétiques durant une heure.

    Demain je devais faire la connaissance des deux filles de Pascal autour d'un barbecue, mais je ne ferai pas le trajet de 45 mn en voiture. J'ai fait pas mal de route ces derniers jours, et les calculs ont du migrer.

    Aussi, c'est la famille à Pascal qui viendra chez moi.

    Je vais demander aussi à ma fille de venir pour le gâteau, car je ne peux pas conduire.

    Cela fait encore beaucoup pour moi.

    Heureusement, Pascal vient tout à l'heure.

    Je me mets au repos et en pause.

    Je vous lirai, bien sûr; votre amitié m'est précieuse.

    PS : Je devais garder mes petits enfants ce soir, car ma fille avait un repas avec ses collègues et son patron.

    En fait, il n'en est rien. Elle avait prévu une fête pour mon anniversaire.

    C'était une surprise. La famille viendra donc chez moi.

    Prenez soin de vous et de vos proches.

    Je vous embrasse.


    11 commentaires
  • Je passe vous souhaiter une belle et bonne semaine, mes amies.

    Week-end très occupée; Je suis allée à Bruxelles avec les jeunes mariées voir l'exposition Internationale de Toutankhamon.

    J'ai toujours été fascinée par l'Egypte.

    En fin de journée, j'étais chez ma grande et dimanche, détente à la mer avec les petits-enfants. Bien marché et joué avec les petites à sauter au dessus des vagues.

    Je récupère aujourd'hui, après avoir tout de même fait une heure de jardinage.

    Je vous embrasse.

    Amitiés.


    16 commentaires
  • Bonjour les amies.

    Je passe vous raconter une belle histoire.

    Celle d'un belle amitié qui s'est transformée en relation amoureuse.

    Pascal, est le boucher de mon supermarché de proximité et habite avec son frère, sa soeur et son fils à la campagne depuis le décès de sa femme, il ya vingt-quatre ans.

    Il a élevé ses trois enfants avec l'aide de sa maman et celle de sa soeur au décès de cette dernière.

    Nous avons pris l'habitude de prendre un café ensemble , a se raconter nos vies et une amitié solide est née.

    Cette amitié était précieuse pour l'un comme pour l'autre , après les aléas de nos vies respectives.

    L'an dernier, après mon hospitalisation, Pascal était l'un des rares à me soutenir et à prendre régulièrement de mes nouvelles.

    De même cette année.

    Il était toujours prêt à me remonter le moral, à être inquiet lors de mes pleurs et de mes effondrements thymiques.

    Aussi pour le remercier, je l'ai reçu chez moi pour goûter une tarte aux fraises, partager une sortie dans un parc, parler jardinage ect..

    En somme, les plaisirs simples de la vie, où je reprenais goût au travers de randonnées, de jardinage et de mes petits-enfants.

    Ma vie sociale reprenait elle aussi, avec les discussions avec mes voisins, et les fêtes de ma ville.

    Vendredi dernier,  Pascal est arrivé malgré la canicule, avec un bouquet de roses, et m'a invité à rencontrer sa famille.

    Une relation autre s'écrit.

    Mon fils est le premier qui le rencontrera le 7 aôut prochain. Il a accepté que je vienne avec Pascal pour célébrer son mariage laïque le trois septembre.

    Après 18 mois de travail de psychologie introspective et de soutien, je m'inscris maintenant dans le présent et arrive à me projeter vers l'avenir.

    Plus besoin de regarder dans le rétroviseur.

    Mon passé est aujourd'hui, dépassé.

    Voila mes amies;  j'ai voulu partager cette histoire qui s'écrit où l'amour a pris sa place naturellement.

    Je vous souhaite des moments heureux et de bonheur.

    Bon week-end et portez-vous bien.

     


    9 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires