• Il y a deux jours en soignant mon lilas, qu'elle n'a pas été ma surprise de découvrir une énorme chenille verte sous l'une des feuilles.

    Je pensais que c'était la feuille qui était enroulée sur elle même , car la chenille était verte elle aussi.

    J'ai crié ( effet de surprise, bien sûr) et j'ai demandé à la Misse de la prendre en photo.

    Jai cherché sur le net et découvert que c'était la chenille du Sphynx à tête de mort. Ces papillons de nuit, venant d'Afrique ,d'Europe ou du Moyen-Orient ont un cri strident , ressemblant à un couinement pouvant être entendu à 40 m à la ronde.

    La chenille peut être brune, jaune striée de vertet mesure jusqu'à 15 cm !

    A la fin de sa croissance, elle va pondre ses oeufs sous terre à 2O cm de profondeur.

    L'achérontia atropos, est connu pour le motif de son thorax en forme de tête de mort.

    Ce lépidoptère est le plus lourd ( 1,5 g)  et a une envergure de 13 cm avec un corps de 6 cm.

     

    Ce Sphynx a occasionné beaucoup de terreur, car selon la légende, il était considéré comme le messager de la mort s'il pénétrait dans les maisons.

    On retrouve le Sphynx tête de mort dans"  le Silence des Agneaux " ;

    Je vous souhaite une belle semaine à venir.

    Merci  de vos commentaires et d'être fidèle à mon blog. 

     


    2 commentaires
  • Mon fils Grégory, 35 ans est déjà pacsé, se marie le 27 novembre.

    Cette cérémonie aura lieu uniquement en mairie, ceci afin de lancer la procédure d'adoption.

    Ma petite belle-fille, Sophie ,a été opérée quatre fois du coeur dont une à coeur ouvert à la naissance , et ne peut donc donner naissance.

    La fête aura lieu en septembre de l'an prochain sous forme de fête laîque.

    Ma belle- fille Sophie m'a désigné pour choisir la couleur des tenues de fête.

    Ce sera vert émeraude, l'une des couleurs de l'hiver prochain.  

    Depuis deux mois je cherche donc une robe cocktail.

    J'irai voir à Lille.

    Je rencontre les parents de Sophie le 25 septembre au Manoir de Marcq en Baroeul ou auront lieu les réjouissances, l'an prochain.

    Bonne semaine à vous.

    Amicalement.

     


    18 commentaires
  • Un grand jour pour Tatiana.

    Ce soir, à 18 heures, après cinq ans et demi sans être scolarisée, elle 

    commencera l'école d'art en cours du soir.

    C'est une marche à la fois qu'elle reprend confiance en elle malgré sa maladie.

    Ses thérapeutes, son ami depuis 4 mois qui est en école de graphisme-design ont su lui redonner envie de..

    Peindre avec des pastels,  faire des croquis, des dessins à l'encre de chine, au fusain....

    Alors, je dis BRAVO.

    Bravo Tatiana, tu peux être fière de toi.

    Croire en son enfant, en ses possibilités, ne jamais le lâcher, lui faire confiance, est la meilleure façon pour moi de l'aimer et de la laisser se détacher de moi.


    15 commentaires
  • Après mon retour de clinique, début juillet, et les évènements qui ont aussi impacté mon moral, j'ai demandé à mon médecin de faire une demande de cure thermale; 

    après avoir contacté Bagnères de Bigorre dans les Hautes Pyrénées, j'espère avoir l'accord de la sécurité sociale.

    Double orientation psy/rhumato afin de travailler plus en douceur afin de conforter le travail entrepris en clinique.

    Ce sera pour octobre.

    Il m'est nécessaire de poursuivre mes soins car mon moral a de nouveau plongé.

    Il est difficile à rester attacher à la vie quand tous les compteurs sont à zéro.

    Merci de votre soutien indéfectible, mes amies.


    15 commentaires
  • J'ai toujours écrit. C'est un besoin vital pour moi, comme respirer, boire, manger... Lire a aussi toujours fait parti de mon quotidien, et ce, depuis l 'âge de mes treize ans.

    J'en ai parlé avec mon psychiatre, et déjà un titre m'est apparu :

    "  Une histoire de Résilience" .

    J'ai conscience qu'écrire un livre demande une approche différente de celle de tenir un journal.

    Aussi, sur le net j'ai recherché des ateliers ou stage d'écriture.

    Si ce n'est en maison d'édition, sur Paris, je n'ai rien trouvé.

    Aussi , chères amies blogueuses qui écrivaient, si vous pouviez m'aiguiller un peu, cela me serait d'une grande aide. 

    Bonne semaine qui s'annonce ensoleillé chez nous.


    17 commentaires
  • Garde de Maëlyne ce mercredi. 

    Comme il fait beau, nous partons pour 11 heures 30 dans un parc, où il y a un plan d'eau pour pique-niquer; Tatiana nous accompagne. 

    A cette heure, il y a peu de monde.

    Petite promenade, où nous avons pu apercevoir  une poule et ses douze poussins! 2 noirs et dix blancs.

    La petite était ravie.

    Ensuite, jeux dans le parc durant une heure trente. A cet âge là, ils sont infatigables. Heureusement que la Miss était là pour prendre le relais.

    Au retour, sieste.

    Pendant ce temps , je suis allée voir mon psy.

    Glace pour le goûter, jeux de balle, et baby gym.

    J'en connais qui vont passer une bonne nuit.

    Cela m'a changé les idées de passer du temps auprès de ma fille et de ma petite-fille.

    Jeux et grand bol d'air, étaient nécessaires, voir, vital pour moi

    Merci de votre soutien, indéfectible.

    Amicalement.


    21 commentaires
  • Tout commence par le lit!

    Du sommeil, de la conception, en passant par la maladie, voire, la mort.

    Par ce post, je voulais vous dire que ma maman de coeur est en soins palliatifs dans son EHPAD. Ce dernier étant classé en rouge, je ne puis lui rendre une dernière visite.

    Son fils, un ami d'enfance a prévenu sa filleule, ma fille ainée qui m'a appelé dimanche.

    Depuis, je pleure, dort à peine, ai perdu l'appétit.

    Ma docteure, m'a donné ce conseil de lui écrire. Ecrire les bons moments passés ensemble.

    J'ai connu ma maman de coeur alors que j'étais au collège et depuis six mois en maison d'enfants.

    J'y ai rencontré sa fille, Elisabeth, qui m'invitait chez elle, les mercredis.

    Cette dernière et son frère sont devenus parrain et marraine lorsque j'ai décidé de baptiser ma première fille, Barbara.

    Je n'avais rien dans ma valise pour la maternité. C'est ma maman de coeur qui s'est occupée de tout. 

    Lors de mon divorce, perdue dans une chambre meublée, elle m'a hébergée dix-huit mois, le temps de me remettre sur pied! elle m'a aidé lors de ma dépression réactionnelle.

    Tout comme ma marraine de coeur.

    Vous confier cela, c'est vous dire que sans ces précieuses personnes, c'est toute mon enfance qui disparaît. Plus rien, pour m'y rattacher.

    Mon seul frère de sang, se dit sans famille.

    Alors, depuis dimanche, je me remémore tous ces souvenirs.

    Ce matin, j'écoutais Tino Rossi ,Luis Mariano, Berthe Sylva....

    Nous avons beaucoup ri ensemble , très complices.

    Séances de soins du visage, shopping, musique classique...

    Toutes les deus avions connu une enfance difficile, ce qui nous rapprochait.

    Sur ma table de chevet, un autel ,une bougie.

    Merci, de m'avoir lue jusqu'au bout.  Ma peine est grande, mon chagrin immense, que serai-je quand elle ne sera plus là?

     

     


    19 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires